L’entrepreneuriat au féminin, osons !


automn10-32Le 12 septembre dernier, Les Femmes Chefs d’Entreprises Grand Lille ont lancé leurs 7ème Trophées “Elles créent en Nord-Pas de Calais” sur le salon Créer. Un salon qui a mis, cette année, les femmes à l’honneur.

Le Trophée “Elles créent en Nord-Pas de Calais” a été créé par les FCE Grand Lille dans l’objectif de soutenir la création d’entreprise au féminin. En six ans, les FCE ont reçu plus de 250 dossiers et ont ainsi accompagné une trentaine de jeunes femmes dans leur projet.

Preuve de la reconnaissance des femmes dans la création d’entreprise, c’est le stand des CCI Nord de France qui accueillait cette année le lancement de la 7ème édition lors du salon Créer.

 En France, les femmes représentent 30 % des créateurs d’entreprise (en 2006) et 27 % des dirigeants de PME/TPE, ce qui place la France dans la moyenne européenne.

Selon une étude de Stéphanie Chasserio, FCE et chercheure SKEMA Business School, la femme entrepreneure n’est effectivement plus un phénomène marginal en France. Elle apparaît au contraire comme une réalité incontournable dans le paysage économique français. Qui est-elle ?

Les femmes représentent aujourd’hui environ 30% des créateurs d’entreprise (INSEE, 2006) contre 9% en 1986. Elles créent principalement dans le secteur des services aux particuliers, le commerce de détail et dans les activités de santé et d’action sociale (secteurs d’activité fortement féminisés). Elles sont très largement diplômées de l’enseignement supérieur (46%). Elles ont en moyenne 38,5 ans lorsqu’elles créent. Lors de la création, plus de 50% d’entre elles ont eu besoin de moins de 8 000 € de capitaux. La création d’entreprises sans salarié est la plus fréquente dans l’éducation-santé-action sociale (97% des créations dans ce secteur) et l’immobilier (95%), secteurs où la part des femmes est importante.

Un portrait robot qui ne semble pas surprenant. Pourtant notre quatuor de chefs d’entreprises n’entre pas dans le cœur de cible. Mais gageons que cela  ne vous étonnera pas…

Le Networking au féminin

Les FCE Grand Lille avaient convié au lancement de leurs Trophées d’autres associations de Femmes de la région lilloise. Force Femmes, Paris Pionnières , Terra Femina, Initiatives Plurielles, Réseau Tremplin, InncommNetworking women Lille et BPW avaient répondu présentes. Toutes ces associations ont en commun d’œuvrer dans le domaine professionnel, que ce soit pour des femmes salariées, en recherche d’emploi ou chefs d’entreprises.

L’idée était d’apporter un éclairage sur les différents réseaux féminins dont les actions sont très complémentaires, de partager expériences et savoir-faire, d’initier et renforcer les synergies régionales au bénéfice de l’entrepreneuriat féminin.

 Lire ici le dossier de Place des réseaux sur les réseaux féminins.

« L’entrepreneuriat féminin sera au cœur de mon projet de ministre des Droits des femmes«

À l’occasion de sa visite à l’incubateur Paris Pionnières, le 26 juillet  dernier, Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, a répondu aux questions de Chefdentreprise.com. sur les obstacles à la création d’entreprise au féminin et les leviers d’action possibles pour améliorer l’accompagnement des femmes dirigeantes.

Un objectif : inciter les femmes à entreprendre davantage en améliorant leur accès au crédit, notamment via la prochaine banque publique d’investissement.

L’entrepreneuriat au féminin, enfin un sujet d’actualité ?

On ne peut que le souhaiter ! Autour de ce sujet, SKEMA Business School organise d’ailleurs le 16 novembre prochain un petit déjeuner d’experts et le 29 novembre un plateau/conférence. On vous invite…  à vous y intéresser. Car nous avons tous (et toutes !) à y gagner…

Nous reviendrons, en temps voulu, sur cette actualité à laquelle je m’intéresse de près. Car c’est un sujet qui me « touche ». Je suis, en effet, une de ces femmes interrogées entre 2009 et 2011 par Stéphanie Chasserio pour construire son étude, qui est la seule étude française sur le sujet…

Karine LAFONTAINE