Le Business sous un autre regard, vision d’étudiant

Dans le cadre de l’expérience pédagogique Iteem-BEEZ&CO 2014, plusieurs étudiants ont organisé des rencontres débats avec des décideurs de tous horizons sur des thèmes de business modèles. Ce fût une invitation en mars à débattre et inviter à croiser les regards sur les thèmes choisis. Mais selon eux qu’est ce que « le business sous un autre regard » ?

amineAmine F. … « De mon point de vue, le business sous un autre regard implique une façon d’aborder le business en rupture avec les normes usuelles. C’est aussi une manière de faire bouger les lignes dans la pratique du business en partageant avec tous plusieurs angles de pensée différents, impliquer tous ceux qui veulent changer les choses ou faire les choses autrement dans une organisation.

Un autre regard, c’est aussi, intégrer une dimension éthique dans le développement du business et non pas la recherche de l’avantage pécuniaire. « 

12571_10151213851161868_1936864271_nBaptiste F. … « Le monde actuel est en crise, et connaît des problèmes de développement. Les entreprises françaises d’aujourd’hui ont beaucoup de mal à se développer, à innover, et à être compétitif face à une concurrence de plus en plus accrue. Le monde évolue, mais les entreprises ne suivent pas toujours cette évolution et restent dans une vision du business qui ne correspond plus au modèle qui se développe actuellement. D’où l’apparition d’un business sous un autre regard, qui s’adapte et anticipe les besoins actuels. Il faut revoir sa vision du business pour rester « dans la course », et mettre en place des actions concrètes qui répondent au monde économique d’aujourd’hui. »

CAMILLE, EGLISECamille F. … « Le business sous un autre regard est une question intéressante pour des étudiants qui, comme nous, suivent le management, la communication, le business depuis maintenant 5 ans. Pour moi,  afin de pouvoir s’ouvrir à un business sous un autre regard il faut aussi et simplement s’ouvrir, ne pas rester sur une idée fixe, un concept figé. Se laisser porter par d’autres opinions sans en voir forcement un résultat concret, direct avec un objectif : Changer de filtre, changer le regard que nous portons. Dans notre société actuelle, notre environnement change nous sommes confrontés à de nouveaux challenge et de nouvelles problématiques : 3ème révolution industrielle, nouvelles technologies, changements des échanges multi-culturels, évolution des frontières… Autant de nouvelles problématiques auxquelles les méthodes et concepts acquis ne répondent plus totalement. D’où l’importance d’une nouvelle réflexion et d’un nouveau regard …. »

CésarCesar G. … « Le business sous un autre regard permet d’avoir une vision plus complète, qui donne accès à un savoir autre que celui que l’on acquière lors des études par exemple. C’est une approche assez différentes de l’approche habituelle du business qui nous permet de réfléchir sur différents sujets en essayant d’avoir une vision plus large, différente qui nous amène à un temps de réflexion avec les personnes présentent afin d’avoir un débat constructif. Cela permet aussi d’essayer de trouver les tendances futures pour tout ce qui concerne le business en général afin d’anticiper les différents mouvement à venir. »

claire

Claire L. … « Le business sous un autre regard serait en fait, pour moi, le business sous d’autres regards. L’idée principale de notre expérience Iteem-BEEZ&CO est de partager, d’échanger et d’apprendre de managers et de dirigeants. En croisant nos regards, on peut ainsi élargir son horizon. C’est de la discussion que jaillit la lumière. Pour l’instant, nous n’avons pas assez recul et l’expérience pour comprendre le business et toutes ses composantes. En nous aidant du regard des autres nous pourrons nous créer notre propre définition du business.

Hugo-Closier

Hugo C. … « Voir le business sous un autre regard, c’est selon moi prendre en considération et même utiliser les nouvelles données sociales, sociétales et environnementales. Le monde change et notre façon d’entreprendre, de manager, de communiquer et de faire des affaires doit suivre ce changement. Cela peut passer par la mise en place d’un commerce équitable, l’application de modes de fonctionnement écologiques, de la minimisation de l’empreinte carbone, l’emploi de personnes handicapées, la création d’entreprises dans des zones économiquement «délaissées», etc… Le business autrement, c’est peut-être le business en pensant aux autres. »

beezandco_HibaHiba M. … « Le business sous un autre regard m’inspire une démarche d’observation et d’analyse des entreprises et de la façon dont leurs dirigeants font du « business » aujourd’hui et comment ils pourraient créer de la valeur autrement, intelligemment, durablement en suivant des chemins auxquels ils n’auraient pas pensé auparavant mais qui se révèlent tout aussi riches. Tout ceci en stimulant l’échange entre plusieurs personnes qui font du « business » ou qui sont concernées par le « business » pour faire émerger des idées et des problématiques. »

JordanJordan L. … « La fin de la phrase « sous un autre regard » implique un point de vue qui change de l’ordinaire. Et pour avoir ce point de vue, soit vous sortez de l’ordinaire par votre personnalité, soit vous entrez dans un brainstorming délirant avec d’autres interlocuteurs. Le business sous un autre regard doit donc naître de discussions et d’interactions avec toute sorte d’intervenants, plus ou moins expérimentés professionnellement, de tous horizons et partageant des idées différentes. Le business sous un autre regard pourra naître des confrontations de ces idées et de ce qui en ressortira. C’est la raison pour laquelle il est important d’entretenir un réseau riche et varié, et de se remettre en question régulièrement. »


Martin Beez and coMartin S.
…  « Pour moi, l’expression « le business sous un autre regard » me fait penser à travailler, échanger d’une manière qui est différente de ce qu’on peut trouver aujourd’hui. Cela rejoindrait selon moi, le slogan d’Apple de 1997 à 2002 : « Think different » (pensez autrement). En terme de stratégie, on pourrait associer cette expression à l’océan bleu : essayer d’innover, de se différencier de ses concurrents afin de trouver un marché où nous sommes seuls (différent de l’océan rouge ou la concurrence est omniprésente).Pour résumer, le business sous un autre regard nécessite sans cesse d’être au courant de ce qui se passe autour de nous et d’avoir une grande réactivité. »

Lepoutre NicolasNicolas L. … « Le business sous un autre regard est pour moi la réaction des individus face à un environnement professionnel ne correspondant plus aux nouveaux acteurs du marché. Pour faire face à cette situation, des communautés se proposent de mettre en place des groupes de réflexions afin de pouvoir repenser notre façon de voir et d’agir dans le domaine professionnel. Le business sous un autre regard n’est pas pour moi une rupture rejetant l’ensemble des règles et postulats définissant le monde professionnel de ces dix dernières années. Son but est au contraire de remettre en question notre vision du business afin de mettre en place un ensemble de réflexions autour de ce sujet et ainsi reconstruire ces principes pour qu’ils puissent correspondre à l’environnement actuel. Par leurs initiatives, les groupes de réflexions espèrent pouvoir influencer les décideurs sur leur façon d’interagir avec les acteurs de leur domaine et ainsi pouvoir modifier notre façon de faire du business. »

lequebin_photoBenoît L. … « Le business est un domaine qui évolue au fil des années et qui est primordial pour la cohérence et le développement social. Après des années florissantes où les entreprises avaient pour seul but de produire en masse, plusieurs crises d’envergures ont permis d’émettre des signaux sur l’importance du respect de l’environnement et l’être humain afin de permettre aux générations futures de connaître les mêmes conditions que nous à notre époque. Cette prise de conscience assortie au développement de nouvelles technologies comme l’informatique et le web permettent au jour d’aujourd’hui de poser toute une réflexion autour d’un business sous un autre regard. Selon moi, ce « nouveau regard » prendra forme sous l’interconnexion omniprésente entre les individus, leur bien-être ou encore le développement de technologies vertes, éléments qui définiront avec succès les businesses de demain. »

steinbach_louiseLouise S. … « Selon moi, le business sous un autre regard est un business qui ne cherche pas uniquement à tirer du profit, c’est-à-dire qu’il a d’autres objectifs que le fait de faire du chiffre. Certes, une entreprise est vivable uniquement si elle gagne de l’argent, mais une entreprise « sous un autre regard » a d’autres objectifs tels que : le développement social, le développement environnemental. Elle cherche à équilibrer le gain financier et ses autres objectifs : elle veut être juste ! Le business sous un autre regard est aussi un business créé autrement. L’innovation est, selon moi, une façon de voir le business autrement : ne pas se contenter de ce qui existe, chercher sans cesse à proposer autre choseSelon moi, un bon exemple d’un business sous un autre regard est le micro-crédit. En effet, il permet de concrétiser des projets et favorise l’activité et la création de richesses dans des pays en développement. Il permet d’apporter une solution financière, aux personnes dans le besoin, pour les aider à concrétiser leur projet. D’ailleurs, la mise en place à grande échelle de ce système a été récompensée par le Prix Nobel de la paix (attribué à Muhammad Yunus). »

MatthieuFougeredeComarmond 2Matthieu F. … « Pour moi BEEZ&CO c’est tout simplement un ensemble de personnes souhaitant entreprendre, manager, créer, et innover différemment. La mise en commun de leurs connaissances et expériences leur permet de sortir des sentiers battus et de trouver ainsi des solutions nouvelles, des idées nouvelles. C’est aussi un mouvement citoyen qui pousse les entrepreneurs d’aujourd’hui et de demain à prendre conscience de leur environnement, et de l’impact que leurs actions peuvent avoir dessus. C’est réussir à comprendre que l’on peut réellement changer le monde dans lequel on vit à travers une prise de conscience. « 

Faucon_PaulinePauline F. … « Le business sous un autre regard est selon moi une façon nouvelle de voir les choses. C’est une manière originale d’aborder le business, sous des angles différents de ceux habituellement employés. Cependant ces notions restent pour moi générales et il m’est donc difficile de me faire une idée précise et concrète de l’association de ces deux termes. J’espère donc que les interviews des décideurs à venir vont m’aider à mieux comprendre et à me faire une idée plus personnelle sur ce que peut être le business sous un autre regard. »

Portrait-gros planPhilippe R. … « La nécessité d’aborder le business sous un autre regard vient du désir pour les organisations de se réinventer. En effet, les pressions liées à la mondialisation, les attentes de la nouvelle génération, le débat autour de la qualité dans une concurrence mondiale accrue bouleversent l’organisation classique du travail et remettent en question les modèles de ceux qui sont aujourd’hui aux postes de dirigeants ! Tous sont lucides sur les menaces auxquelles leur entreprise sera confrontée. Ils sont conscients qu’il faudra répondre à ces enjeux de manière innovante. Le point commun des grands décideurs qui ont fait le pari du business sous un autre regard, c’est qu’ils choisissent de co-construire cette innovation managériale. »

DSC_1085 - CopiePierre D. … « Envisager le Business autrement, pour moi aujourd’hui, c’est se dire que l’économie, les échanges de biens et d’argent, les actions et mouvements producteurs de richesses peuvent être responsables sur le plan social, solidaire même, humain, et environnemental. Je suis convaincu que l’entrepreneuriat d’aujourd’hui doit tenir compte des réalités humaines autant qu’économiques et qu’insérer un facteur responsable et « utile » dans la réflexion de production de richesse peut être tout à fait profitable et apporter une dimension durable qui ne peut être que bénéfique pour l’entreprise qui se donne la peine d’adopter cette démarche. Mais ceci n’en est peut-être qu’une dimension. Le business sous un autre regard, c’est tenir compte des mutations sociétales et alors faire l’effort de remettre en cause la vision traditionnelle de l’entreprise et de l’économie pour imaginer de nouvelles manières de consommer et de faire consommer. »

sarahcaruelSarah C. … « Pour moi, le business sous un autre regard reste une façon nouvelle d’aborder les problématiques que nous rencontrons dans le monde du travail. Ce qui est intéressant pour nous, c’est que nous avons encore une vision peu définie du monde du business, avec peu d’expérience, et nous allons pouvoir confronter nos opinions face à des décideurs, qui eux ont une grande expérience. Le business sous un autre regard entre dans les tendances actuelles, avec la volonté de changer les choses, de se poser des questions, de résoudre les problèmes et d’avancer dans la meilleure direction possible. Malgré tout, j’ai encore du mal à voir concrètement où cela va nous mener, mais je suis curieuse de le découvrir. »

Valentin LECERF Photo de profilValentin L. … « Le business sous un autre regard est une notion assez vague. La première chose qui me vient en tête est le développement d’un business durable. Penser autrement en intégrant les notions d’environnement, d’économie et surtout sociales. Quand je pense business autrement, je pense à des entreprises qui regardent plus loin que le simple profit, en mettant par exemple, l’Humain au centre de ses processus. Ainsi, motiver l’Homme reviendra à augmenter les profits de la société. Je me pose des questions: Est-ce que les décideurs cherchent à changer leur façon de penser et d’agir ? Est-ce que moi j’arriverais à changer ma façon de penser, plutôt que de suivre ce qu’on nous a appris au long de notre scolarité? Je suis impatient de continuer cette aventure afin d’avoir des réponses à mes questions. »

BEEZ&CO et Iteem