L’Art en ECHO

Qui de nous 2 inspire l’autre ?

… C’est une ritournelle que vous avez certainement en tête … merci M (@M_Chedid).

Telle est la question : dans toute relation qu’elle soit personnelle, professionnelle voire commerciale, l’écoute et l’attention permettent adaptation, invention, solution ! La relation de l’entreprise au monde qui l’entoure est le cœur du propos : oser se confronter au regard des artistes, c’est certainement être percuté, stimulé ou dérangé mais c’est surtout avoir une perception du monde enrichissante et ouverte.

On voit la culture et l’art comme des facteurs de développement des territoires en terme d’attractivité, d’image  ou d’événements; toutefois la création artistique a aussi tout à voir  avec le processus entrepreneurial : chaque spectacle est une petite entreprise qui ne veut pas connaître la crise… Entreprises et troupes artistiques sont des organisations qui vivent côte à côte et qui ont beaucoup à gagner à vivre ensemble, le fameux vivre ensemble !

Là où commence le désir, le rêve de mouvement

La création de James Thiérrée de la brillante dynastie Chaplin, qui veut faire «un Tabac Rouge»  est exemplaire : selon l’artiste «  on fabrique… on essaie… on se donne la possibilité de changer le cours des choses (instinctivement). Le spectacle s’invente et trouve sa logique  laborieusement… ». Ou encore «  le théâtre dans lequel nous jouerons sera situé à l’arrière de la scène : montrer la mécanique, la structure, là où commence le désir, le rêve de mouvement ».

Sur la scène, grâce aux talents de la Compagnie du Hanneton, il semblerait qu’un système, peut être un organisme multi cellulaires à particules humanoïdes, obéisse à des lois d’un autre temps. Ces particules dansent avec la lumière, les images, la musique ou les corps et ouvrent de nombreuses possibilités d’interprétation ou  de REVOLUTION !

Rien que le titre attise la curiosité. Vivre votre expérience de spectateur et trouver votre « tabac rouge » dans « Tabac Rouge » méritent un détour à Roubaix.

Et pour aller plus loin dans notre idée, nous avons voulu faire écho aux « Conversations » et aux « Controverses » que propose La Quadrature du Cercle BEEZ&CO, sur le thème de l’Ecosystème pendant l’année 2013. Toujours convaincue que nos contenus artistiques peuvent nourrir le monde de l’entreprise, le Colisée fait ECHO à BEEZ&CO parce que la culture permet de porter un autre regard sur le monde qui nous entoure.

L’inattendu provocateur de mouvement

Alors en associant le spectacle de James Thiérrée, issu des arts du cirque et de la danse , à BEEZ&CO, en proposant de faire vivre une expérience  sur la notion d’écosystème  par le spectacle,  nous vous invitons, avant le spectacle,  dans une ambiance plus intimiste autour d’un cocktail, à la Conversation pour évoquer « Le Business sous au autre regard »… Avec un homme de l’art, un artiste qui partagera son regard sur le monde de l’entreprise : Christophe Crampette, directeur de l’école du cirque de Lomme.
Nous aurons le regard de cet artiste sur les enjeux de l’entreprise : dans une ère d’incertitude et de mutation, comment développer nos capacités à mobiliser notre imaginaire pour inventer des solutions inédites aux problèmes ? Plus prosaïquement on peut avoir envie de faire « péter »  les neurones, de bousculer les perceptions, d’être étonné pour savoir se démarquer ! Il construira un moment d’échange vraiment étonnant avec nous et sera fier aussi de découvrir la prestation d’une de ses anciennes élèves : Katell le Brenn dans la mise en scène de James Thiérrée !

Avant la mise en scène, la mise en lumière pour la mise en perspective

Pour se mettre l’eau à la bouche, je partage avec vous quelques propos extraits de l’analyse de Laure Kaltenbach, directrice générale et membre fondateur du Forum d’Avignon et Olivier Le Guay, responsable éditorial et digital au Forum d’Avignon, recueillis sur le monde.fr.

« Les managers intègrent la création à chaque stade du processus productif, de la conception à la distribution. Toutes les entreprises ont à gagner des créateurs pour imaginer leurs produits et services de demain. Deux sondages le confirment : 55 % en moyenne des managers interrogés par le cabinet Ernst & Young prévoient de lancer dans les cinq prochaines années des services qui n’existent pas aujourd’hui, 66 % en moyenne en France, 46 % aux Etats-Unis. »

« La créativité constitue pour les 1 500 directeurs généraux interrogés en 2010 par IBM à travers le monde (60 pays, 33 industries), ce qui va les aider à naviguer dans un monde de plus en plus complexe, plus que la rigueur, le management, l’intégrité ou même la vision stratégique…
… La France mettra-t-elle tout en œuvre pour rebondir sur le désir de création d’une génération de plus en plus affûtée et curieuse ? L’appétence d’une génération à se forger – et à partager – la culture reste une bonne raison d’espérer. Nul doute, c’est de notre génération dont il s’agit, tentons l’essai ! »

Mise en orbite pour une mise en ligne :
Dès la première rencontre, tout est possible : dans mes vœux pour 2013 je souhaite  que sur la scène du Colisée ou dans votre monde, la multitude des étoiles soutienne la lune, alors visons le firmament !

Mise en ligne :
Faites passer l’information ! :-)
Et à tous ceux séduits par le projet :
Rendez-vous, le 13 mars 2013 à 19H au Colisée à Roubaix.
Pour en savoir plus : contact@beezandco.com

Sandrine DOVERGNE