« Etudier » le Business sous un autre regard

Caroline a déjà commencé à vous les présenter… Ils sont 12, étudiants à l’ITEEM et, grâce à Pierre Daniel, ils rejoignent BEEZ&CO sur le thème de l’Ecosystème. Comme à tous les « contributeurs » qui s’investissent à nos côtés, nous leur avons demandé de rédiger leur auto-portrait… 1er défi relevé !

Nous vous invitons donc à faire leur connaissance, car très bientôt vous serez amenés à les lire.

Belles découvertes à tous !

L’équipe BEEZ&CO

Arthur Bourre. Aujourd’hui étudiant en 5ème année d’Iteem, demain acteur actif dans le monde de la construction. La construction est une passion qui l’anime depuis de nombreuses années et dans laquelle il a hâte de s’épanouir. Toujours intéressé par ce qui est différent, il aime comprendre les contrepieds que certains peuvent prendre. Détestant les lieux communs il cherche toujours à s’instruire sur les sujets qui le passionnent et ce qu’il préfère, se sont les échanges. Les échanges qu’il peut avoir avoir sa famille, ses amis et toutes les rencontres qu’il peut faire. Ces rencontres, il les fait partout, dans des manifestations culturelles (cinéma, spectacles , salons…), les sorties en ville et le sport qu’il pratique régulièrement. Fils d’entrepreneur, il aime l’idée du «faire soi-même» et s’engage donc pleinement dans les projets qu’il réalise. Son leitmotiv : «Lʼhomme absurde est celui qui ne change jamais». Il aime donc apprendre, se faire bousculer les idées et c’est dans cet axe qu’il participe au projet BEEZ&CO.

Aurélien Uster. Fort d’une expérience de 9 mois à New York dans une agence web présente sur 3 continents, Aurélien rentre en France avec des idées plein la tête, en s’inspirant notamment du marché américain qui le fascine. Avec pour moteurs principaux l’autonomie et l’esprit d’entreprendre, il possède par ailleurs la volonté de créer dès la fin de ses études car, comme il aime à le répéter, « 100% des gagnants ont tenté leur chance. Il en va de même pour les entreprises. ». C’est effectivement pour cela qu’Aurélien a choisi de faire ses études à l’Iteem, qui propose un cursus atypique d’Ingénieur – Manager – Entrepreneur parfaitement en adéquation avec ses aspirations. Aujourd’hui en dernière année, avec spécialité Informatique de Gestion, il travaille depuis plusieurs mois sur un projet de plateformes en ligne d’aide au développement des commerces. Il s’agit là d’une véritable aventure humaine qu’il mène avant tout avec son frère Clément, avec qui il monte ce projet. Le rêve de cet entrepreneur né commence donc vraiment à prendre forme.

Raphael Misset. Manuel et débrouillard, Raphael aime avoir les mains dans le cambouis, il trouve toujours une astuce afin de réparer ou améliorer son environnement. Raphael construit son parcours en gardant ses repères par le sport ; La pratique du vélo et de la course à pied en compétition lui permet de se challenger régulièrement et d’apprendre la rigueur tout en se divertissant. Curieux et ouvert d’esprit, Raphael se remarque par son dynamisme et son énergie débordante. Il aime discuter et connaitre le parcours des gens pensant qu’ils vont pouvoir lui apprendre quelque chose ou lui donner une leçon de vie. Comment le reconnaitre ? Il est toujours en train de scruter ce qui se passe autour de lui ne supportant pas l’idée de laisser une occasion de rire passer devant lui. Il se spécialise en mécanique des matériaux afin d’orienter sa carrière dans le monde de l’industrie. Etant fils d’ouvriers et issu d’un monde rural, il a su garder ses valeurs tout en développement son profil d’entrepreneur manager au sein de son école : l’ITEEM.

Sophie Ruta. A tendance hyperactive, Sophie est toujours à la recherche de nouvelles aventures. Une curiosité la pousse à s’investir dans toutes sortes de projets : partir à l’assaut du Maroc avec une 4L pleines de fournitures scolaires,  présider une équipe pour relancer l’association phare de l’Iteem (Lille aux enfants, association pour aider les enfants). Donner son temps pour les autres afin de les voir s’accomplir est pour elle-aussi une forme d’accomplissement personnelle, par exemple en transmettant sa passion pour la gymnastique rythmique aux plus jeunes. D’après elle, dans chaque jour on peut se challenger et évoluer sur tous les niveaux : une simple présentation pour les cours, réussir l’ouverture d’un entrepôt Oxylane en Chine, pousser ses proches à accomplir un projet… Et que ce challenge soit réussi ou non, on peut apprendre de toute expérience et l’utiliser pour imaginer de nouvelles solutions. Une réelle envie de manager  dans un monde d’hommes, pour mon avenir, je me tournerai vers le domaine de la logistique et porterai fièrement les chaussures de sécurité très féminines qui vont avec.

Jules Bergeron. « Where there is a will there is a way ». Que l’on pourrait traduire par la maxime populaire, “quand on veut, on peut” est l’adage qui lui correspond le plus, car il estime que lorsqu’on choisit de se consacrer à quelque chose, il est important de donner le meilleur de soi-même sinon cela ne vaut pas la peine d’y dédier du temps. Selon lui tout est une question de volonté, « la volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne » Jules a voyagé à travers le monde depuis son plus jeune âge, ce qui a aiguisé  sa curiosité et ancré en lui une envie de découverte, de nouveauté et d’innovation. Après son stage de fin d’étude cette année il envisage de partir vivre et travailler en Californie à San Francisco, puisqu’au au cours d’un précédent stage de 9mois à l’international il est tombé amoureux de cette ville, de la mentalité ouverte et amicale des personnes et il souhaiterait profiter de sa jeunesse pour découvrir toujours plus de nouveaux horizons. Il recherchait quelque chose d’original, d’innovant pour ses études lui permettant d’apprécier et d’apprendre dans la bonne humeur ce fut donc avec une agréable surprise qu’il découvrit l’Iteem où aujourd’hui il est étudiant en dernière année. Pour son futur professionnel peu importe ce qu’il fera à partir du moment que cela lui plaira et lui donnera l’envie de se lever chaque matin avec désir et motivation.

Clément Bonte. Etudiant en cinquième et dernière année à l’Iteem, en option Génie Civil, Clément se forme depuis plusieurs années maintenant au métier d’ingénieur, vocation trouvée depuis ses jeunes années lycéennes. Passionné de lecture et de cinéma, Clément a aussi pour projet personnel, au-delà de son propre parcours professionnel à venir, de voyager, de rencontrer de nouveaux gens, de nouvelles cultures. On voyage pour changer, non de lieu, mais d’idées. Il a aujourd’hui à son actif plusieurs stages réalisés en entreprise, de domaines et durées très variés (vente, informatique, …) en France et à l’étranger. Sa volonté d’aller de l’avant, son engagement et son sens de l’organisation lui ont peu à peu permis de trouver sa voie dans le chemin tortueux des études et du monde professionnel.

Clémence Pruvost. « Le remède à l’ennui, c’est la curiosité. La curiosité elle, est sans remède. » Etudiante en dernière année d’école d’ingénieur à l’Iteem, département de l’Ecole Centrale de Lille, spécialisée en gestion des systèmes de production, Clémence est polyvalente. Passionnée de nouvelles technologies et curieuse de découvrir le monde, elle a travaillé pendant 8 mois à Boston pour Schneider Electric en développement d’application mobile. Aujourd’hui, Clémence est développeuse de plugin SageCRM pour Ateja mais comme une activité ne rassasie pas sa soif d’apprendre, elle est également en stage en Lean Management pour LU afin d’améliorer la production de l’usine. Grâce à toutes ses activités, Clémence découvre les problématiques des start-ups comme des grands groupes.

Côme de Matharel. De nature souriante et dynamique, Côme sait s’adapter à différents milieux, changer ses habitudes et s’intégrer dans n’importe quel groupe. Ayant beaucoup voyagé à travers toute la France puis à l’étranger, notamment pendant son stage de 8 mois en Serbie, il a appris à de devenir autonome et a acquis un caractère qui lui est propre. Son esprit créatif et son goût pour les travaux manuels l’ont conduit à beaucoup bricoler et aussi fabriquer des diverses objets comme les tables en mosaïques qu’il affectionne tout particulièrement en ce moment. Côme a toujours su ce qu’il voulait et est très engagé sur les sujets qui lui tiennent à cœur. D’autre part, il est minutieux et aime arriver au bout de ce qu’il entreprend. Cette volonté mélangée à sa créativité, son ouverture d’esprit et sa fibre entrepreneuriale l’ont poussé à devenir étudiant à l’Iteem dans l’objectif de créer sa propre entreprise.

Gaël Dazin. Né dans une famille d’entrepreneur, il hérite de l’envie d’entreprendre de son père. Il se tourne naturellement vers l’Iteem pour suivre ses études. Même si il a quelques expériences dans de grandes entreprises, sa préférence va vers les PME. Il effectue notamment un stage de huit mois dans la brousse sud-africaine pour une TPE française. Attaché à sa région natale, la Picardie, il s’intéresse à son activité économique.  Il est persuadé qu’avec l’association de quelques entrepreneurs motivés, ce territoire pourrait avoir le développement qu’il mérite. Aujourd’hui, il développe un projet avec Ici & Maintenant, afin de lancer son réseau de location de distributeurs de plats chauds en Picardie.  Il trouve en ce projet une aventure humaine, rattachée à un territoire qu’il apprécie. Au cours de sa dernière année à l’Iteem, Gaël fait connaissance avec Caroline Valent. Cette rencontre nourrit son envie d’intégrer l’aventure humaine BEEZ&CO.

Souad-Marie Assaad. Jeune fille de 22 ans, passionnée par le monde des systèmes d’information et du management, et future stagiaire chez Accenture. Souad-Marie a réalisé un stage de 8 mois à New-York simultanément dans les entreprises Sequoia Lab et Totsy. Dans l’entreprise Sequoia Lab, entreprise de consulting pour les « green » entrepreneurs, elle avait pour responsabilité de créer une plateforme d’échange comme Linked In dédiée aux entrepreneurs dans le développement durable. Ce stage lui a permis de se familiariser avec les réseaux sociaux et l’échange de pratique entre entreprises. Chez Totsy, entreprise de vente privée spécialisé pour les mamans, Souad-Marie avait pour rôle de coordonner les différents départements de l’entreprise dans le but de mettre en ligne les ventes. Avec ce poste, elle a rencontré les problèmes d’organisation de l’entreprise et a mis en place une organisation projet. La grande question à laquelle elle souhaite répondre est : quelles sont les réelles frontières intra et extra muros de l’entreprise ?

Sylvain D’Hondt. « La vie est faite d’opportunités, à nous d’avoir le goût du risque et de faire les bons choix » Motivé par un esprit d’entreprendre et de partage, Sylvain sait qu’il créera un jour son entreprise. En attendant, il développe au jour le jour  les différentes facettes de l’entrepreneuriat, pour un jour atteindre son rêve. En vivant 9 mois à New Delhi, Sylvain a découvert une toute nouvelle facette du monde au niveau culturel, historique ou encore technologique. Il a maintenant hâte de les partager lors  projets innovants avec des personnes ouvertes et passionnées. Elève en 5ème année à l’Iteem (promotion 2013) en spécialisation informatique de gestion, Sylvain rencontre Caroline Valent lors d’un approfondissement en projet d’affaires. Grâce à cet approfondissement, Sylvain à maintenant l’opportunité partager avec vous sur les nouveaux concepts de BEEZ&CO.

Romain Cortèse. Originaire du nord, Romain est étudiant en dernière année à l’Iteem. Après une expérience de 8 mois effectuée en Chine dans le domaine de la qualité, il décide de se spécialiser dans la logistique par curiosité pour le fonctionnement de la chaine de valeur des entreprises. Son incursion dans la culture chinoise a  fait naître en lui le désir de découvrir le monde à travers les voyages. Il se destine ainsi à un début de carrière de consultant lui permettant de participer à des projets internationaux et donc de découvrir de nombreuses parties du monde. Sa capacité d’adaptation et sa curiosité lui permettent d’être à l’aise sur des projets innovants et risqués et il n’a pas peur de travailler sur des sujets qui ne font pas partie de son domaine de prédilection.