Etre entrepreneur de soi – épisode 1

Depuis que nous avons lancé notre projet communautaire BEEZ&CO, Le Business sous un autre regard, je rencontre différentes personnes convaincues comme moi, en tant qu’individu, nous, en tant que communauté, que le monde change profondément et qu’il faut agir autrement pour développer notre avenir.

J’ai la chance de partager des réflexions et interrogations sur le rôle que nous devons jouer en tant qu’individu dans notre société en particulier en France, et au delà, avec des personnes d’une autre génération, d’un autre écosystème, Etienne W., Paul A. et Maxence B.  Nos échanges sont ouverts, controversés par nos différences et toujours motivés par la même énergie, celle de trouver le moyen d’agir pour changer la situation incertaine dans laquelle nous sommes, de produire nos propres solutions, afin de continuer à progresser personnellement et collectivement.

Nos discussions sont encore au stade de la conversation mais avec l’optique de produire quelque chose de concret. Nos croisements de regards et d’opinions sur nos sujets de préoccupations dessinent aujourd’hui une forme de projet, un « &CO-PROJET » potentiel.  Les pistes de réflexion et d’actions évoquées tournent autour de  l’importance d’être « entrepreneur de soi ». Le 2 juillet , lors de La Journée BEEZ&CO, nous avons invité d’autres personnes d’âges et de vécus différents à rejoindre notre petit groupe d’agitateurs.

12 personnes de 20 à 70 ans vont échanger et pousser la réflexion sur ce que pourrait être le projet. 1h30 pour décider conjointement s’il a un cap, un objectif à réaliser. Bien sûr il est encore trop tôt pour dire ce que sera cet objectif, mais voici un aperçu des sujets abordés, sous forme de questions soulevées :
Comment agir pour éviter de se noyer dans la dette du pays ?
Comment inciter nos institutions à « écouter la réalité » de nos vies ?
Comment les nouvelles générations doivent appréhender leur avenir ?
Comment concilier bien individuel et bien commun ?
Comment continuer à progresser alors qu’il est question que la France soit plus que ralentie, voire en dérive face aux défis de notre époque ?
Doit-on essayer de travailler aves les institutions ?
Doit on trouver nos propres solutions ?
Doit-on apprendre à avancer par nous-mêmes ?
Comment se mobiliser ? Comment se solidariser ?
Comment agir ensemble et s’entraider ?
Comment oser développer des projets ?
Comment donner l’envie d’oser en développer ?
Comment motiver à révéler son projet ?
Comment faire émerger les projets latents ?
Comment donner le goût du risque ?
Comment ne plus être suiveur mais acteur ?

En synthèse cela nous à amener à l’idée centrale que chacun doit être « Entrepreneur de soi avec tous ».

Afin d’illustrer cette idée, je vous invite à écouter Bono (spécial pour toi Paul). Si vous ne l’avez pas encore fait quand il est intervenu à Ted en mars 2013… édifiant… intelligent.

Caroline VALENT