Elles osent un peu, beaucoup, passionnément et businessement…


Aude et Sandra x2

Osons les créatrices d’entreprises

Le salon Créer 2012 a consacré une journée complète aux créatrices d’entreprises (voir article du 8 octobre) . Des femmes ont témoigné de leurs parcours et nous ont éclairé sur les spécificités de l’entrepreneuriat au féminin.

Femme osezAude de Thuin, créatrice entre autres du Women’s Forum for the Economy and Society, forum mondial d’inspiration féminine, était l’invitée de marque d’une conférence intitulée “Femmes Chefs d’Entreprises, osez”, qui faisait écho à son livre « Femmes, si vous osiez, le monde s’en porterait mieux ». Livre dans lequel, en s’appuyant sur diverses études récentes qui prouvent que la mixité est un facteur de progrès et une nécessité pour l’avenir, elle invite les femmes à s’affranchir des modèles anciens et à assumer enfin leurs ambitions.

Et les diverses intervenantes étaient là pour démontrer que c’est possible. « À condition de le vouloir, d’y croire, on y arrive », a conclu Monique Serrier dont le parcours m’a touché. Elle nous a raconté sa création d’une entreprise d’ambulances, il y a quarante ans. Les obstacles, à commencer par l’incompréhension de son mari, étaient alors nombreux.

C’est possible et même, ça marche ! Si on en croit Aude de Thuin, « dans le monde entier, quand une entreprise compte plus de 30 % de femmes, les résultats financiers sont meilleurs de 30 à 40 %. »

Sandra-LegrandIl y a quelques mois, j’ai eu le plaisir de rencontrer une autre femme au parcours brillant, Sandra Le Grand, créatrice de CanalCE. Je vous invite à lire « Entreprendre : un peu, beaucoup, passionnément » qui est à la fois un témoignage de son histoire et une méthode, truffée d’astuces concrètes, à l’usage de « celles (et ceux) qui veulent créer leur entreprise ».

Une des convictions fortes de Sandra est : « oser, mais oser pleinement, pas du bout des doigts, comme si on avait peur de se salir »…

Osons rêver

7da717bd2fvisage

Oser est un verbe que n’aurait pas boudé une autre Sandra, Sandra Renfleit, notre prodigieux « Autre regard » du 28 juin. Son histoire, incroyable périple qu’elle raconte dans « Same same, but différent » est devenu possible parce qu’un jour, elle a décidé d’oser et de vivre son rêve. Un rêve qui n’était autre que le rêve de sa vie.

Osons la France

Osez, Osons… OSER est un verbe d’action qui plait à Aude de Thuin. A l’aube de la soixantaine, cette chef d’entreprise hors pair a lancé un nouveau projet aussi vaste et passionnant que le Word Forum : Osons la France.

Aude de Thuin : « Ne te demande pas ce que ton pays peut faire pour toi, mais demande toi ce que tu peux faire pour ton pays ! ». Le forum « Osons la France » est ma réponse à Kennedy. Parce que, comme bon nombre de Français, j’en ai assez du défaitisme ambiant, de courber l’échine devant les mauvaises nouvelles, d’entendre que face à la mondialisation la France ne fait pas le poids, j’ai décidé de fédérer les esprits libres et optimistes, les créatifs et créateurs, les pionniers qui réinventent le modèle français. « Osons la France » donne la parole à la société civile, en appelle à la responsabilité et au talent de chacun et chacune, encourage et accompagne toutes les initiatives qui vont de l’avant. La suite…

Nous aurons l’occasion de revenir sur cette journée du 27 septembre qui, à plus d’un titre, a fait écho à notre journée du 28 juin…

Karine LAFONTAINE