Category Archives: Participer

Découvrez la Journée BEEZ&CO, La Quadrature du Cercle et toutes les autres actions des membres de la communauté BEEZ&CO.

Co-élaboration: testons la puissance de l’intelligence collective

2015-06-30 14.54.49

La Quadrature Du Cercle va plus loin pour 2016 et devient un véritable laboratoire d’expérimentation d’un processus novateur de co-élaboration : l’intelligence collective. Quelques membres ont rencontré le 19 Juin Jean Charles CAILLEZ, président recteur de la Fac Catholique de Lille, afin de dessiner les premiers contours de ce projet.

Avant de parler de processus collaboratif et d’intelligence collective, il faut revenir à la définition de l’innovation :

  • celle-ci peut être issue d’une phase créative (ou d’idéation) qui mène à une phase de protocept en itération (retour en arrière possible pour faire des modifications sur l’idée principale),
  • ou bien d’un processus de R&D concret menant au prototypage.

Dans le cadre de La Quadrature Du Cercle, nous nous situons dans la première situation. Comment avons-nous procédé jusqu’ici et qu’elle sera la révolution 2016 ?

Plus de 110 personnes différentes ont participé au grand brainstorming participatif organisé lors des différents rendez-vous de LQDC cette année ; Les regards croisés étaient variés et sont venus s’additionner les uns aux autres. Le travail pluridisciplinaire fournit est riche, mais ce n’est qu’un début. Et si nous allions plus loin ? Si nous dépassions les 85% de choses dites « attendues » obtenues par nos réflexions, pour tendre vers les 15% de pépites, d’inattendues ?

L’intelligence collective est une opportunité : les différentes expérimentations faites par Jean Charles CAILLEZ ont permis de montrer qu’elle représente une véritable connexion des cerveaux jusqu’à ne faire qu’un. Le travail produit devient celui de tout le monde. Cette fusion transdisciplinaire permet de créer une communication et une interaction plus riche entre les participants à l’exercice. Le fruit du labeur est co-élaboré et source d’implication pour tous. Il n’y a en effet pas de team leader, celui qui a eu l’idée géniale retenue. Chacun dans le tout est indispensable.

Ce processus sera-t-il la solution parfaite ? En existe-t-il vraiment une ? Suivre les principes de l’intelligence collective et du collaboratif bouleverse le modèle habituel et peut déstabiliser les personnes appréciant ce dernier. Dans le cadre de BEEZ&CO, l’intérêt supérieur d’atteindre les 15% de pépites recherchées par la communauté légitime la mise en place d’un tel fonctionnement, afin de porter plus loin encore nos réflexions.

Le rendez-vous est donc pris pour rédiger le protocole d’intelligence collectif de BEEZ&CO. Rendez-vous le 7 Septembre pour le découvrir !

 

charlene

Charlene BRENIER

BEEZ&CO

La relation au cœur de l’innovation

La force de la relation, génératrice de valeurs reste vraiment d’actualité, les choses évoluent progressivement ou en accélération. Pour certaines entreprises, il est question de se libérer. Pour d’autres d’intégrer l’open innovation en créant des incubateurs intra groupes. Ou encore, l’économie collaborative a explosé et démontre de sa réalité économique et sociale.

Trouver l’équilibre repose sur la force de l’interaction de nos organisations. C’est innover que de développer la rente relationnelle telle que la nomme Isabelle Decoopman en 2012.

Revivez La Journée 2012 autour du thème de la force de Relation, génératrice de valeur.

BEEZ&CO

Performance et créativité sont elles compatibles ?

11223597_604360612999839_5601817407992979324_nRegroupés par trois autour de feuilles de couleurs, de scotch et de ciseaux, les participants à La Journée 2015 ont pu exprimer leur créativité. Au travers de consignes simples et laissant la place à la subjectivité – faire un objet pas fait, un mal fait et un bien fait – le concept de performance a été bousculé. Interventions variées, ambiance conviviale, plus qu’un nom original, une expérience surprenante : l’atelier « SPEEDY POIPOI ».

L’enjeu de cet atelier créatif  était de questionner et de jouer autour des 2 notions Performance et Créativité.  A partir de l’artiste Robert Filliou, et son poÏpoÏdrome, espace de création permanente, les participants ont créé des objets bien faits, mal faits et pas faits à l’aide de matériaux simples comme des feuilles de couleurs et des rouleaux de scotchs. Les échanges et discussions entrecoupés d’éclats de rire ont mis en évidence que la performance ne se situait pas forcément là où elle avait été imaginée.

S’il était amusant de constater le caractère subjectif des critères, les participants ont expérimenté la nécessité d’accorder autant d’intérêt à l’expérimentation et l’innovation qu’à la réalisation qualitative. Cette expérience, au delà du champ artistique, vient bousculer l’idée de la performance en entreprise.

Bref un atelier intense, créatif et ludique qui fera image sur la performance.

 

 

Christine BERCHADSKY et Anne Christine DURA

logo art cédille

 

 

Anne Christinechristine

 

 

 

BEEZ&CO

Découvrir une bière pas comme les autres

 

 

Jade 25cl-02

Après un déjeuner rempli d’énergie, les participants à La Journée 2015 se sont transformés en testeur pour notre partenaire La Brasserie Castelain. Ils ont pu découvrir lors d’un cocktail connecteur la surprenante bière Jade, bio et sans gluten. Voici leur retour !

  • Une bière légère et rafraichissante

Il est ressorti principalement de la dégustation que la bière Jade sans gluten était une bière légère, que l’on pouvait boire facilement. Plus précisément, son goût peu prononcé et sa fraicheur en font d’elle une boisson estivale et rafraichissante.

Certaines personnes plus sensibles aux bières fortes, notamment des femmes, ont apprécié cette particularité et seront plus alertes à la présence de cette boisson dans leurs magasins.

  • Une bière originale et surprenante

Les dégustants plus jeune (moins de 25 ans) ont été plutôt surpris par le goût de la bière. Habitués à des bières plus « industrielles », ils ont eu du mal à exprimer leur ressenti. Le point marquant était le côté inhabituel de la saveur du produit.

Ceux appréciant les bières plus fortes n’ont pas retenu cette bière.

Ceux par contre attirés par des bières fruitées ou blanches d’ordinaire ont été séduits par sa légèreté et le fait de ne pas retrouver les saveurs fortes caractéristiques du produit (houblon surtout).

  • Une bière avec un goût ancien

Certains dégustants, notamment des personnes ayant la quarantaine et plus, ont retrouvé en cette bière un goût ancien. Ceci est dû à son goût un peu âpre pour certains, ou à son léger goût de levure en fin de bouche.

Ceux-ci avaient un avis plus réservé quant à leur intérêt pour ce type de bière. Ils les préfèrent plus typées. Ils ont tendance à préférer une bière blonde un peu forte à une bière blanche.

  • Une bière qui ne laisse pas indifférent

La légèreté caractéristique de cette bière en fait un produit atypique et qui ne convient pas à tout le monde. Les dégustants recherchant habituellement des bières fortes ou typées lui auraient préférés un gout plus marqué. Ses saveurs étonnantes ne les laissent malgré tout pas indifférents et certains se laissent même convaincre par ses nombreuses qualités citées ci dessus.

  • Une belle bouteille pratique et esthétique

D’un point de vue utilisation, la bouteille de la bière Jade sans gluten, format 65cl, a plu : le bouchon d’ouverture et de conservation est très pratique et adapté à tous types de consommation (une bouteille à plusieurs ou une dégustation régulière en faible quantité).

L’esthétique de la bouteille a aussi charmé, de par la couleur du verre qui rappelait bien l’imaginaire de la bière, à l’étiquette verte, bleue et beige qui faisait ressortir son côté bio et estival.

 

Tentez une nouvelle expérience gustative avec un produit santé !

Charlène BRENIER

Charlene BRENIER

 

BEEZ&CO

Le Bien-Etre, source de Performance chez ORANGE

Vincent SimonDiscussion avec Vincent Simon , DRH Nord d’Orange.

L’histoire récente d’Orange, depuis le changement de Statut de France Telecom, et son changement de raison sociale en ORANGE, a été fortement marquée par la crise sociale interne qui a été la conséquence de ces changements. Il est vrai que la société était alors tournée sur la recherche de performance économique, sans prise en compte de la dimension humaine, sans tenir compte de l’accompagnement au changement de tous ces salariés, qui eux n’avaient pour la plupart rien demandé.

Les évènements terribles au point de vue humain, qui en découlèrent, ont provoqué une réelle prise de conscience, que le Bien-être des salariés ne pouvait plus passer au second plan.

La création au sein du Département RH, du Département Qualité de Vie au travail a permis sur le terrain de faire changer les comportements managériaux, de faire prendre conscience à tous les niveaux que  « les performances Economique et sociale ne sont pas dissociables », dixit V.SIMON.

Ceci s’est traduit, par la rédaction conjointe avec les organes de représentation du personnel, d’un nouveau Contrat Social au niveau Groupe, qui engage les acteurs à tout discuter, à tout mettre sur la table, et à trouver des accords adaptés à l’ensemble des contraintes de l’entreprise, dans le respect des salariés. Cela s’est également traduit par la décision de ré-internaliser la fonction Santé au travail de remettre sur le terrain des RH de proximité, avec l’engagement de mieux suivre les salariés, ainsi que d’un suivi particulier sur la couche de management intermédiaire, afin de vaincre les peurs liées au changement.

Ainsi toute l’organisation d’ORANGE a été revue afin de créer une organisation centrée autour de l’HOMME et pas l’inverse.

Il a alors fallu tenter de mesurer le niveau de Bien-être ressenti par les salariés au travail, si tant est que ce soit possible. La mise en place d’un Baromètre social interne, permet de remonter tous les 6 mois, le niveau moyen du Bien être dans l’entreprise. Toutes ces actions ont ainsi permis de faire passer ce niveau de 4 en 2010 à 7 en 2015, sur une échelle de 1 à 10.

La conclusion de V SIMON ?  « Le Bien-être ne se décrète pas , il s’obtient sur le terrain par la mise en application de règles simples de bienveillance ».

Revivez l’intervention de Vincent SIMON qui répond à Arnaud HELARD à La Journée BEEZ&CO2015

Eric JANET

BEEZ&CO

Comment allier handicap et performance ?

C’est le pari que s’est lancé Hervé Knecht il y a maintenant 25 ans lorsqu’il a créé Flandres Ateliers; c’est aujourd’hui un des leaders français de la numérisation des documents administratifs. La particularité de cette entreprise ? Elle emploie exclusivement des personnes dites handicapées.

Le vrai enjeu pour Hervé Knecht est de changer les regards des français sur les handicapés: il ne faut plus les étiqueter. D’ailleurs, l’entrepreneur ne parle pas de handicap lorsqu’il évoque ses employés, mais de fragilité. Or, comme il aime le rappeler, toute personne est fragile d’une façon ou d’une autre…

Ainsi Hervé Knecht affirme que le handicap n’est pas un obstacle à la performance. Pour nous le prouver, il illustre son propos avec la reconversion de son entreprise vers le numérique, chantier que son équipe de 250 personnes a conduit en à peine 6 mois. La clé de ce succès ? L’intelligence collective. Pour l’entrepreneur, l’intelligence individuelle est inutile pour une entreprise, ce qui importe le plus c’est la capacité collective à réaliser des projets.

Grâce à cette méthode, Flandres Ateliers emploie aujourd’hui 250 personnes handicapées qui s’occupent de l’ensemble de la numérisation du courrier d’Orange, de tous les contrats Bouygues Télécom et des réclamations de la SNCF. C’est ce que l’on peut appeler une franche réussite !

 

La communauté BEEZ&CO a eu la chance de rencontrez Hervé Knecht en Novembre 2014. Revivez son intervention au travers de cette vidéo !

 

BEEZ&CO

Jérôme Lavens nous a fait vivre l’intelligence collective

Jérôme Lavens«L’intelligence collective multiplie par trois la créativité et augmente de 31% la productivité » a affirmé Jérôme Lavens, alors au centre de l’attention à La Journée BEEZ&CO du 30 Juin dernier.

Debout au milieu d’auditeurs captivés, il nous explique que l’intelligence collective est la chaîne du vélo qui réunit l’efficience individuelle à l’efficience collective pour permettre la performance de l’entreprise. Elle permet dès lors une meilleure adaptation des salariés aux variations et à la vitesse de progression de l’organisation ! Pour y arriver, le facilitateur en intelligence collective nous a présenté son concept d' »innolligence »: une posture d’abord individuelle pour apprendre à travailler autrement, permettant ensuite de tendre vers ce qu’il appelle l' »effisens » collectif.

 Nous vous proposons de (re)découvrir son intervention innovante.

BEEZ&CO

Un déjeuner pourvoyeur d’énergie… mais pas que !

Pulp kitchen medley photos13h, après une matinée déjà bien riche en rencontre, en partages et en nourritures de l’esprit, vient enfin le temps du «déjeuner pourvoyeur d’énergie». Gaël, du Pulp Kitchen, presque incognito, arrive alors discrètement dans la salle les bras chargés de boîtes blanches au contenu mystérieux. Jusque-là tous les participants, insouciants, continuent de parler, de rire et d’échanger avec enthousiasme sans savoir ce qui les attend.

C’est alors que les boîtes s’ouvrent une à une et dévoilent les trésors qu’elles renferment, attirant tous les regards et déclenchant immédiatement surprise, curiosité et le grand intérêt de tous. Les assiettes se remplissent et se vident aussi vite avec des «Mmmm», des «C’est trop bon !» des «Tu as goûté les champignons farcis ?» d’un côté, des «C’est quoi le secret de ce délicieux gâteau au chocolat à la banane ?» de l’autre…

Si secret il y a, il est bien gardé dans la cuisine de Gaël qui a l’immense talent de savoir cuisiner des produits bio, frais, locaux, de saison, sans gluten ni lactose…extrêmement bons pour la santé et qui ont nourri l’énergie et la vitalité de tous. On ne pouvais pas mieux rêver pour illustrer le thème choisi par le groupe «bien-être et performance» qui a gagné le pari de voir tous les participants redémarrer la journée avec la banane et une pêche d’enfer.

Gaël, prépare-toi à pousser les murs du Pulp Kitchen

 

maryse delfosse

Maryse Delfosse

BEEZ&CO

Les Mercis encouragent la Performance !

La performance, n’est ce pas un retour spontané de ceux qui ont partagé ce que vous avez réalisé?
Voici notre baromètre Performance dont nous sommes fiers !
Photo Caroline LJ2015
Capture d’écran 2015-07-02 à 11.48.03
 Un grand bravo pour l’organisation et la qualité des échanges qui ont été riches

Les différents intervenants et les animations auront permis de préciser ce qu’il y a derrière une performance et comment l’accompagner au sein de nos différents espaces (entreprise, association, …)

Cette journée d’un point de vue personnel aura été l’opportunité de mettre en perspective le concept de mon cabinet et les outils que je mets en oeuvre pour accompagner les entreprises à [Ré]concilier Bien-Etre, Efficacité et Performance

Encore bravo pour cette belle journée

Bien cordialement,

Angelo

Merci Eric Janet
Mail Merci Amira Morange
Merci JF Cauche
merci (valérie PERERA-BELLE)