Author Archives: Louis FRANCOIS

Performance et créativité sont elles compatibles ?

11223597_604360612999839_5601817407992979324_nRegroupés par trois autour de feuilles de couleurs, de scotch et de ciseaux, les participants à La Journée 2015 ont pu exprimer leur créativité. Au travers de consignes simples et laissant la place à la subjectivité – faire un objet pas fait, un mal fait et un bien fait – le concept de performance a été bousculé. Interventions variées, ambiance conviviale, plus qu’un nom original, une expérience surprenante : l’atelier « SPEEDY POIPOI ».

L’enjeu de cet atelier créatif  était de questionner et de jouer autour des 2 notions Performance et Créativité.  A partir de l’artiste Robert Filliou, et son poÏpoÏdrome, espace de création permanente, les participants ont créé des objets bien faits, mal faits et pas faits à l’aide de matériaux simples comme des feuilles de couleurs et des rouleaux de scotchs. Les échanges et discussions entrecoupés d’éclats de rire ont mis en évidence que la performance ne se situait pas forcément là où elle avait été imaginée.

S’il était amusant de constater le caractère subjectif des critères, les participants ont expérimenté la nécessité d’accorder autant d’intérêt à l’expérimentation et l’innovation qu’à la réalisation qualitative. Cette expérience, au delà du champ artistique, vient bousculer l’idée de la performance en entreprise.

Bref un atelier intense, créatif et ludique qui fera image sur la performance.

 

 

Christine BERCHADSKY et Anne Christine DURA

logo art cédille

 

 

Anne Christinechristine

 

 

 

BEEZ&CO

Mettre la performance en mots ? Et pourquoi pas en nuages ?

2015-06-30 09.44.40Tel est le défi auquel étaient confrontés les participants de la journée BEEZ&CO. Nous avons tous en effet une définition de la performance. Qu’elle soit nette et précise ou aux contours particulièrement flous, chacun cultive sa vision de la performance et sa propre performance. Elle est quantitative ou qualitative, elle se mesure ou non. Elle est surtout parfois difficile à exprimer et c’est donc pour cela que nous voulions tenter non pas d’en donner une définition universelle mais de voir ce qu’un groupe d’individus pourrait choisir comme mots pour définir la performance, l’objectif final étant de voir si, au fil des ateliers de la journée, cette vision, ces mots avaient évolué.

 

Au début de la journée et à l’issue de chaque atelier, il était demandé à chaque participant de noter trois mots qui définissent à son sens la performance. Trois mots suivant une méthode classique lors des hackathons et autres coding-parties pour se présenter. Les mots recueillis étaient ensuite compilés atelier par atelier puis tous ensemble pour produire un nuage de mots. Qu’est-ce qu’un nuage, me direz-vous ? Il s’agit simplement de produire une représentation graphique où ceux-ci sont placés et mis en forme de manière plus ou moins prononcée en fonction de leur importance (taille, intensité…). Certains mots peuvent ainsi être absents du nuage s’ils sont peu utilisés par les participants. Le nuage permet ainsi de représenter graphiquement la tendance des mots les plus souvent cités. Pour ceux que l’aspect technique intéresse, les nuages de mots ont été réalisés avec le langage Processing à l’aide de la librairie WordCram.

 

Que peut-on donc dire sur ces nuages ? Je ne me hasarderai pas à jouer à l’expert  statisticien, ce que je ne suis pas. Je laisse chacun faire sa propre analyse car, si certes il y a un traitement statistique, le nuage de mots a tendance à se rapprocher de l’art et, au jeu de la subjectivité, chacun y verra, hormis les mots les plus importants, ceux qui le touchent le plus. On peut cependant remarquer que chaque atelier a pratiquement son groupe de mots. Certains mots reviennent et prendront plus d’importance au fil du temps dans la représentation globale. Chaque atelier représente quasiment une tendance à lieu seul et est le reflet de ce que l’animateur a su insuffler, l’enthousiasme n’étant cependant pas exempt de regard critique.

 

Le plus important se trouve dans le dernier nuage, celui compilant l’ensemble des mots et j’avoue que ce n’est pas sans émotion que je l’ai découvert. Un mot se détachait tout au long de la journée : « risquer » et ses variantes et il était rassurant de voir que la performance, l’innovation ne se fait pas sans « oser », sans « dépasser des limites », voire sans « brises des barrières », mais cette performance ne se fait pas de manière égoïste comme en témoigne le mot phare de la journée « confiance ». Peut-être est-ce là la leçon à tirer de cette journée, à savoir que la performance ne se fait pas sans les autres ?

 

Performance_global v1-v2-v3-v4-v5

 

Jean François Cauche

Deux mois dans les coulisses de BEEZ&CO !

18 Mai 2015, étudiant à EDHEC, j’entre à BEEZ&CO en tant que stagiaire. Je vous avoue que je ne savais alors pas dans quoi je mettais les pieds, mais, dès le premier jour, avec la première rencontre, j’ai compris que ce stage pas commun allait m’apporter énormément du point de vue de l’expérience et des rencontres.

Avec Charlène et Alix, nous nous sommes lancés dans l’organisation de La Journée BEEZ&CO 2015.  Si le challenge était de taille, il a surtout été très formateur. Ainsi, j’ai appris à gérer plusieurs réseaux sociaux ou à écrire des billets sur notre Globosphère. Cependant, ce qui m’a le plus plu, ce sont les différentes rencontres, notamment celles que j’ai pu faire lorsque je suis allé interviewer plusieurs membres actifs de BEEZ&CO. Tant de personnalités différentes avec tant de richesses à partager ! Une anecdote m’est restée. A la question « Performance où es-tu? », Benjamin DEGROOTE me répond « nulle part » et, 10 minutes plus tard, Arnaud HELARD m’affirme « partout ». C’est à ce moment que j’ai compris ce qu’était la force de BEEZ&CO: sa diversité !

2015-06-30 09.25.10

Le point culminant de ce stage a quand même été La Journée du 30 Juin. Aujourd’hui encore je me demande comment nous avons réussi à rassembler et mélanger autant de personnes, de témoignages et d’informations en seulement 10h. Personnellement cette Journée très riche m’a permis enfin de comprendre ce que pouvait représenter BEEZ&CO. Ainsi, je serais heureux de rejoindre La Quadrature Du Cercle le plus souvent possible dès la rentrée !

Je voudrais remercier Caroline VALENT pour ses nombreux conseils et sa confiance, Charlène BRENIER pour nous avoir guidés durant ces deux mois, Alix CHARDAT qui a été une super camarade de stage mais aussi tout ceux que j’ai pu rencontrer durant ces deux mois et qui m’ont beaucoup appris.

Louis

Louis FRANCOIS

 

Etudiant EDHEC

 

Le Bien-Etre, source de Performance chez ORANGE

Vincent SimonDiscussion avec Vincent Simon , DRH Nord d’Orange.

L’histoire récente d’Orange, depuis le changement de Statut de France Telecom, et son changement de raison sociale en ORANGE, a été fortement marquée par la crise sociale interne qui a été la conséquence de ces changements. Il est vrai que la société était alors tournée sur la recherche de performance économique, sans prise en compte de la dimension humaine, sans tenir compte de l’accompagnement au changement de tous ces salariés, qui eux n’avaient pour la plupart rien demandé.

Les évènements terribles au point de vue humain, qui en découlèrent, ont provoqué une réelle prise de conscience, que le Bien-être des salariés ne pouvait plus passer au second plan.

La création au sein du Département RH, du Département Qualité de Vie au travail a permis sur le terrain de faire changer les comportements managériaux, de faire prendre conscience à tous les niveaux que  « les performances Economique et sociale ne sont pas dissociables », dixit V.SIMON.

Ceci s’est traduit, par la rédaction conjointe avec les organes de représentation du personnel, d’un nouveau Contrat Social au niveau Groupe, qui engage les acteurs à tout discuter, à tout mettre sur la table, et à trouver des accords adaptés à l’ensemble des contraintes de l’entreprise, dans le respect des salariés. Cela s’est également traduit par la décision de ré-internaliser la fonction Santé au travail de remettre sur le terrain des RH de proximité, avec l’engagement de mieux suivre les salariés, ainsi que d’un suivi particulier sur la couche de management intermédiaire, afin de vaincre les peurs liées au changement.

Ainsi toute l’organisation d’ORANGE a été revue afin de créer une organisation centrée autour de l’HOMME et pas l’inverse.

Il a alors fallu tenter de mesurer le niveau de Bien-être ressenti par les salariés au travail, si tant est que ce soit possible. La mise en place d’un Baromètre social interne, permet de remonter tous les 6 mois, le niveau moyen du Bien être dans l’entreprise. Toutes ces actions ont ainsi permis de faire passer ce niveau de 4 en 2010 à 7 en 2015, sur une échelle de 1 à 10.

La conclusion de V SIMON ?  « Le Bien-être ne se décrète pas , il s’obtient sur le terrain par la mise en application de règles simples de bienveillance ».

Revivez l’intervention de Vincent SIMON qui répond à Arnaud HELARD à La Journée BEEZ&CO2015

Eric JANET

BEEZ&CO

Comment allier handicap et performance ?

C’est le pari que s’est lancé Hervé Knecht il y a maintenant 25 ans lorsqu’il a créé Flandres Ateliers; c’est aujourd’hui un des leaders français de la numérisation des documents administratifs. La particularité de cette entreprise ? Elle emploie exclusivement des personnes dites handicapées.

Le vrai enjeu pour Hervé Knecht est de changer les regards des français sur les handicapés: il ne faut plus les étiqueter. D’ailleurs, l’entrepreneur ne parle pas de handicap lorsqu’il évoque ses employés, mais de fragilité. Or, comme il aime le rappeler, toute personne est fragile d’une façon ou d’une autre…

Ainsi Hervé Knecht affirme que le handicap n’est pas un obstacle à la performance. Pour nous le prouver, il illustre son propos avec la reconversion de son entreprise vers le numérique, chantier que son équipe de 250 personnes a conduit en à peine 6 mois. La clé de ce succès ? L’intelligence collective. Pour l’entrepreneur, l’intelligence individuelle est inutile pour une entreprise, ce qui importe le plus c’est la capacité collective à réaliser des projets.

Grâce à cette méthode, Flandres Ateliers emploie aujourd’hui 250 personnes handicapées qui s’occupent de l’ensemble de la numérisation du courrier d’Orange, de tous les contrats Bouygues Télécom et des réclamations de la SNCF. C’est ce que l’on peut appeler une franche réussite !

 

La communauté BEEZ&CO a eu la chance de rencontrez Hervé Knecht en Novembre 2014. Revivez son intervention au travers de cette vidéo !

 

BEEZ&CO

Jérôme Lavens nous a fait vivre l’intelligence collective

Jérôme Lavens«L’intelligence collective multiplie par trois la créativité et augmente de 31% la productivité » a affirmé Jérôme Lavens, alors au centre de l’attention à La Journée BEEZ&CO du 30 Juin dernier.

Debout au milieu d’auditeurs captivés, il nous explique que l’intelligence collective est la chaîne du vélo qui réunit l’efficience individuelle à l’efficience collective pour permettre la performance de l’entreprise. Elle permet dès lors une meilleure adaptation des salariés aux variations et à la vitesse de progression de l’organisation ! Pour y arriver, le facilitateur en intelligence collective nous a présenté son concept d' »innolligence »: une posture d’abord individuelle pour apprendre à travailler autrement, permettant ensuite de tendre vers ce qu’il appelle l' »effisens » collectif.

 Nous vous proposons de (re)découvrir son intervention innovante.

BEEZ&CO

Les Mercis encouragent la Performance !

La performance, n’est ce pas un retour spontané de ceux qui ont partagé ce que vous avez réalisé?
Voici notre baromètre Performance dont nous sommes fiers !
Photo Caroline LJ2015
Capture d’écran 2015-07-02 à 11.48.03
 Un grand bravo pour l’organisation et la qualité des échanges qui ont été riches

Les différents intervenants et les animations auront permis de préciser ce qu’il y a derrière une performance et comment l’accompagner au sein de nos différents espaces (entreprise, association, …)

Cette journée d’un point de vue personnel aura été l’opportunité de mettre en perspective le concept de mon cabinet et les outils que je mets en oeuvre pour accompagner les entreprises à [Ré]concilier Bien-Etre, Efficacité et Performance

Encore bravo pour cette belle journée

Bien cordialement,

Angelo

Merci Eric Janet
Mail Merci Amira Morange
Merci JF Cauche
merci (valérie PERERA-BELLE)

Corinne Molina, écoute sa petite voix !

Au traversCorinne Molina du Groupe Mäder, elle nous a expliqué comment elle a su dépasser ses limites pour révéler son talent afin d’améliorer la Performance de son entreprise industrielle, qui a alors pris une envergure internationale qu’elle n’aurait pu imaginer il y a quelques années. En nous parlant de Talent, elle nous a parlé de Performance, le thème de La Journée de BEEZ&CO en 2015.

 

Vous voulez aller plus loin dans cette réflexion? Rejoignez nous donc le 30 Juin prochain à La Journée BEEZ&CO 2015: « Performance où es-tu? » !

BEEZ&CO

 

Pierre Giorgini, un des pionniers de l’intelligence collective

Pierrejournee beez and co 2013 Giorgini, président recteur de La Catho de Lille,  est un des tout premiers à s’être penché sur la question innovante de l’intelligence collective. Il nous a fait l’honneur de partager avec nous son regard de dirigeant lors de  La Journée BEEZ&CO 2013: « Organisations en E-CO-système, créatrices valeur pour tous! ».

Nous vous proposons de le réécouter:

Vous pouvez aussi découvrir son livre sorti en Septembre 2014: La transition fulgurantela transition fulgurante, livre de Pierre Georgini

Son intervention nous a permis de nous éveiller sur la performance du collectif au travers de son interaction entre individu. Pour aller plus loin La Quadrature du Cercle a décidé de traiter la question de la Performance.

Venez approfondir cette notion avec nous à La Journée BEEZ&CO: « Performance où es-tu? » le 30 Juin prochain !


BEEZ&CO